lundi, avril 9

VOYAGER EN AVION AVEC UN DIABÈTE DE TYPE 1

P'tit voyageur a 7 ans et demi et 6 ans de diabète...

Les voyages en avions avec sa pompe à insuline, il ne connait que ça.

La première fois qu'il a voyagé en avion, c'était pour aller en Islande, en Avril 2016, il avait 5 ans.
Ensuite, il est allé à Hong-Kong en décembre 2016 puis aux USA en Août 2017.

Avec le diabète, il faut prendre quelques précautions particulières avant de passer la douane.

Casse tête ? ou casse pied ? 

Rien de tout ça ! Enfin, un peu quand même !



Notre adage : voyager léger ... 😄😄😄


Voici le récap des préparatifs pour voyager en avion sereinement !


P'tit voyageur à une pompe à insuline, il faut donc les 2 schémas : 


LA POMPE :

CATHÉTERS ET RÉSERVOIRS

Quelle quantité prendre ?

Prenons l'exemple d'un voyage de 15 jours à l'étranger :

Je change le KT tous les 3 jours, mais je compte comme si je change tous les 2 jours. On se sait jamais...

Je vais devoir faire 7 changements de KT, (je compte large, c'est mieux) je rajoute une marge de 30%, (j'arrondi au chiffre supérieur) = 2 de plus, sachant que je changerais aussi son KT avant de partir de la maison. Au moins, on est tranquille pendant 3 jours sur ce point là..
Mais comme on n'est jamais trop prudent, et que je pense que 2 KT de marge ce n'est pas assez, j'en prendrai encore 1 ou 2 de plus... 😄😄 à cause du principe n°8 des "au cas où"...

Ce qui fait 10 cathéters et réservoirs pour 15 jours à l'étranger, vaut mieux être autonome quand on part loin.

INSULINE :

Quelle quantité prendre ?

Pour remplir mes réservoirs, je prend des flacons. P'tit voyageur à besoin de peu d'insuline. Je sais qu'il a besoin d'un flacon pour 3 semaines environ, donc pour un voyage de 15 jours, je prend le flacon entamé et un flacon neuf.

POMPE :  

Je prends toujours une pompe de secours, elle sera pré-programmée avec le schéma basal/bolus du moment. Pour avoir une 2ème pompe, il faut en faire la demande à son prestataire. Surtout si on part à l'étranger ! Rien de plus simple... 😉


LES STYLOS : 

Comme il a une pompe, les stylos sont pour les urgences et le schéma de remplacement au cas où il y aurai un souci avec la pompe.

Je prends un stylo d'insuline rapide avec une cartouche, et un stylo de lantus. (pour l'insuline lente)
Il ne faut pas oublier de prendre également des aiguilles pour le stylo de rapide. (une dizaine pour 15 jours).
Sachant que la cartouche peut aussi me servir à remplir les réservoirs pour la pompe.
Mais pour ça, faudrait que ses 2 pompes le plantent lâchement...


LE FREE STYLE LIBRE : 

Combien de capteur prendre ?

Toujours pour un voyage de 15 jours : 

Cela va dépende également de "combien de jours restent-ils avant de le départ" ?
Mais pour 15 jours j'en prendrai 2.

Et pour un voyage d'un mois et 3 jours comme aux USA, j'en avais pris 4 sachant qu'il restait pas mal de jours sur celui qu'il portait. J'anticipe le fait qu'il peut s'arracher ou bugger. 



LES APPAREILS A GLYCEMIE :

Cette fois-ci prenons l'exemple de notre dernier voyage aux USA (+ d'1 mois), j'avais pris : 

2 lecteurs pour free style libre, et un lecteur de glycémie/acétone. Pas question d'être en panne en plein milieu du désert !
A noter que maintenant, il existe l'application Libre-Link sur smartphones Android et Apple qui peut fonctionner en parallèle du lecteur FreeStyle (mais qui ne fait pas la glycémie capillaire). Par contre le capteur est à initialiser en même temps sur le FreeStyle et sur le téléphone (enfin, en même temps, on a quand même une heure de délais). 

⚠ ⚠ Attention, ne vous faites pas avoir ! Scanner d'abord le lecteur Free Style Libre avant votre téléphone portable autrement seul votre téléphone portable pourra lire le capteur qui vient d'être installé. 😏

2 auto-piqueurs.

Environ 150 électrodes de glycémies, une vingtaine de bandelette pour l'acétone et environs 25 lancettes

En fait, je pense surtout il n'y a pas de quantité type à emporter. 
Il faut prendre un minimum (compter le besoin pour la durée du voyage) et avoir toujours une quantité de secours de tout. 



Mais, par exemple pour un week-end à Londres de 2 jours (partis le samedi matin retour le dimanche soir, pas de changement de KT de prévu, j'avais quand même pris 2 KT et réservoirs, un flacon d'insuline, un appareil à dextro de secours en plus de son free style libre et des électrodes pour faire des glycémies capillaires. 



LA COLLATION : 

Dans sa pochette à dextro, il y a toujours du sucre en barrette et des bonbons. Je prends aussi un paquet de gâteaux dans mon sac à dos.




L'ADMINISTRATIF :

1 ordonnance prescrite par le diabétologue (ordonnance type, pour avoir toujours sur soi des aiguilles, insuline, électrodes, appareils glycémies, collation...)

1 certificat pour le free style libre (ne passe pas aux rayons X) ICI

1 certificat de sortie de territoire pour la pompe, avec les références des 2 pompes en français et en anglais.

1 carte de diabétique

Et bien sur, tout ça est gardé sur moi dans un sac à dos en cabine, et mon mari a une petite réserve dans le sien.


DIVERS : 

- Glucagen Kit : 1 ou 2 selon la durée du voyage. (J'en avait pris 3 pour les USA, étant donné que je ne m'en suis jamais servi en vrai, je voulais avoir de la marge, si jamais je loupe une étape, dans la précipitation...) Mais avant de partir, on s'était tous entraîné avec des boites périmées, injectées dans une éponge.

- Câbles pour recharger le Free style libre.

- Des piles pour la pompe et pour le lecteur de glycémie.

- Un sac à zip pour mettre les liquides (insuline, kit de glugagen)

- Une ceinture pour la pompe

- Patch Emla (pour les changements de free style libre ou de KT)


LA CONSERVATION DE L'INSULINE : 


Et comment je fais pour conserver l'insuline à bonne température en mode backpacker ? La réponse dans un prochain article ! 😄😄


Faudrait p'être prévoir une valise supplémentaire pour tout ce que je vais devoir emporter en matériel médical pour notre Tour du Monde d'un an !!?? 😂



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire